262 Lettres

Lettre 517 de Bénédict II Turrettini à Jean-Alphonse Turrettini

GenĂšve 30.09.1692 [20/30.09.1692]

Nous vous avons... le 6/16 et le 13/23

BĂ©nĂ©dict Turrettini a appris par ses lettres prĂ©cĂ©dentes que JA est rentrĂ© de Windsor et qu'il n'a plus eu de nouvelles attaques Ă  la poitrine; ce n'est pas seulement la fumĂ©e de charbon qui l'incommode mais l'air lui-mĂȘme. Toutefois, la famille ne s'oppose pas Ă  ce qu'il reste en Angleterre mais Ă  condition que sa santĂ© n'en souffre pas. À la suite Ă  de pressantes sollicitations, il a fait une action Ă  l'Église de Savoie qui a eu beaucoup de succĂšs. Heureusement sa santĂ© ne s'en est pas ressent...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00483_f138r_ug60115_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00483_f138v_ug60116_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00483_f139r_ug60117_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00483_f139v_ug60118_turrettini_file.jpg

GenĂšve 30.09.1692 [20/30.09.1692]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
BibliothĂšque de GenĂšve, Ms fr 483 (f.138-139)


Nous vous avons... le 6/16 et le 13/23


BĂ©nĂ©dict Turrettini a appris par ses lettres prĂ©cĂ©dentes que JA est rentrĂ© de Windsor et qu'il n'a plus eu de nouvelles attaques Ă  la poitrine; ce n'est pas seulement la fumĂ©e de charbon qui l'incommode mais l'air lui-mĂȘme. Toutefois, la famille ne s'oppose pas Ă  ce qu'il reste en Angleterre mais Ă  condition que sa santĂ© n'en souffre pas. À la suite Ă  de pressantes sollicitations, il a fait une action Ă  l'Église de Savoie qui a eu beaucoup de succĂšs. Heureusement sa santĂ© ne s'en est pas ressentie, mais on lui conseille d'y aller le moins possible, pour Ă©viter les fluxions de poitrine. Il est probable que l'Église wallonne de Londres lui demandera la mĂȘme chose. Mylord Salisbury [Gilbert I Burnet] a invitĂ© JA Ă  l'accompagner dans la visite de son diocĂšse; il a acceptĂ© et doit ĂȘtre maintenant en route. Par la suite, le projet de JA serait d'aller passer l'hiver Ă  Oxford. L'air y est bien meilleur qu'ailleurs en Angleterre car on y brĂ»le seulement du bois et trĂšs peu de charbon. BĂ©nĂ©dict Turrettini lui rĂ©itĂšre ses conseils quant Ă  sa mise et lui demande aussi de veiller Ă  ce que la tenue de [Pierre I] Vincent soit Ă©galement honorable et confortable. Il faudrait par exemple lui faire confectionner un manteau qui pourrait lui servir pour leur sĂ©jour en Angleterre mais aussi aprĂšs pour le voyage. Les dĂ©penses sont grandes, c'est sĂ»r, mais il faut maintenir les choses avec honneur. [Étienne] Seignoret et [RenĂ©] Baudouin ont ordre de lui fournir tout l'argent dont il aura besoin. Comme il ne demeurera pas Ă  Londres, il devra prendre des mesures pour faire parvenir l'argent Ă  l'endroit oĂč il sera. Ses thĂšses [Pyrrhonismus] (80 exemplaires) sont reliĂ©es et [BĂ©nĂ©dict] Pictet se chargera d'en remettre un certain nombre Ă  la Compagnie des pasteurs; d'autres seront envoyĂ©s Ă  Lausanne. De Cambiague doit Ă©crire Ă  de La Bastide afin d'obtenir de celui-ci qu'il plaide la cause de BĂ©nĂ©dict Turrettini auprĂšs de son cousin [Paul] Pelisson. Ce dernier est en effet rapporteur pour le procĂšs que BĂ©nĂ©dict Turrettini a au Conseil. On lui fait espĂ©rer que son procĂšs sera jugĂ© dans peu de temps. Il y a eu, Ă  GenĂšve, des pluies suivies du vent du nord, si bien que les raisins ne sont pas encore mĂ»rs. Les semailles ne sont pas faites non plus. On aimerait connaĂźtre les rapports entre mylord Salisbury et les autres Ă©vĂȘques anglicans.

Adresse

Londres


Lieux

Émission

GenĂšve

RĂ©ception

Londres

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00483_f138r_ug60115_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00483_f138v_ug60116_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00483_f139r_ug60117_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00483_f139v_ug60118_turrettini_file.jpg